Translate

Faire financer sa formation

Si vous choisissez de faire une formation à l'Atelier Faërie, je vous accompagne (de façon personnalisée) dans votre parcours de financement. Je mets à votre disposition un document PDF qui vous aide à déjouer les cul-de-sacs, et contrer les arguments de refus qui pourraient vous être opposés.




Quelque soit votre situation vous avez l’obligation de vous faire accompagner dans vos démarches, par un interlocuteur (appelé aussi CEP) privilégié (sauf dans le cas d’un financement personnel). Cet interlocuteur fait parti « d’un organisme prescripteur », et son rôle est d’être à votre écoute, mais aussi de vous aider à monter votre dossier de projet de formation, ainsi que de défendre ce projet face aux « organismes financeurs ».


Les statuts :

  • Demandeurs d’emplois indemnisés ou non.· Salariés (CDI, CDD, Intérim).
  • Agent Public.
  • Personne handicapée.
  • Personne physique à titre privé et individuel.
  •  Travailleur indépendant.



Les projets éligibles 



  • Installation à son compte.
  • Insertion et réinsertion professionnelle.
  • Maintien dans l’emploi.
  • Développement des compétences.
  • Conversion et reconversion.
  • Rendre possible l’accès aux différents niveaux de qualification professionnelle.
  • Contribuer au développement économique et culturel, à la sécurisation des parcours.
  • Adaptation et développement des compétences des salariés.
  • Préformation et préparation à la vie professionnelle.
  • Acquisition, entretien ou perfectionnement.
  • Etc. …

Trouver le bon interlocuteur CEP (conseil en Évolution Professionnel)

Cet interlocuteur, ou conseiller CEP (Conseil en Évolution Professionnel) se trouvera dans des organismes « prescripteurs » différents, suivant votre statut. Pour les demandeurs d’emploi ils se trouvent dans les Pôles Emploi, Cap Emploi, Apec et Mission Locale. Pour les salariés, on les trouvent dans les Opacif, si l’employeur n’a pas de service formation, leur consultation n’a aucun besoin d’un accord préalable de l’employeur.

La  mission du CEP est de vous aider à clarifier votre projet (si besoin), puis de vous orienter vers l’organisme « financeur » afin de présenter et défendre votre projet de formation.

Sa consultation est gratuite pour tous.

Salariés et Agents publics :  

Privilégiez vos employeurs (DRH ou service formation) si vous êtes en CDI. Si votre entreprise ne dispose pas d’une grosse structure voyez avec le Fongecif. Vous pouvez cumuler un CPF avec un CIF, un plan de formation ou une période de professionnalisation. Vos frais annexes (déplacement, repas, hébergement) peuvent être pris en charge par les OPCA et les OPACIF. Le salaire est maintenu si votre formation se passe pendant votre temps de travail.


Si vous êtes en CDD ou interim, adressez-vous à Pôle Emploi, Cap Emploi ou au Fongecif. L'action de formation que vous souhaitez suivre doit débuter dans les 12 mois après la fin de votre contrat à durée déterminée (si vous avez travaillé 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié au cours des 5 dernières années, dont 4 mois consécutifs ou non, sous contrat à durée déterminée, au cours des 12 derniers mois).

Demandeurs d'emploi :  

Adressez-vous au Pôle Emploi ou au Cap Emploi, dans le cas des personnes handicapées.
Évitez les missions locales, vous éviterez une grosse perte de temps.
 
Tout d’abord votre formation doit être en accord avec votre PPAE, sinon elle sera refusée d’office. Dans le cadre d’un CPF, la formation choisie doit correspondre avec le PPAE. Si le demandeur d'emploi bénéficie d'un nombre d'heures suffisant sur son CPF pour effectuer la formation qu'il envisage, son projet est considéré comme étant validé dans le cadre du projet personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE). Il n'a pas besoin de l'autorisation de Pôle emploi.En revanche, si le nombre d'heures est insuffisant, Pôle emploi doit valider le projet de formation pour ensuite mobiliser les financements existants (Opacif, État, région, etc.). Les frais pédagogiques et les frais annexes (frais de transport, repas, hébergement) sont pris en charge par un fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP). Cette prise en charge est limitée au nombre d'heures inscrite sur le CPF.Si la formation est plus cher que le nombre d’heures disponibles, le complément peut-être financé par la Région, Pôle Emploi (AIF-CIF, Aide à la mobilité ou AFAF, etc …), ou l’Agefiph.  
Dans tous les cas, il existe plusieurs possibilités de financements pour les demandeurs d'emplois hors CPF.

Dans tous les cas, le demandeur d'emploi doit informer son conseiller Pôle emploi de sa démarche lors d'un entretien.

Les demandeurs d’emploi en CSP, bénéficient du droit au CPF, dans les mêmes conditions que les autres affiliés au Pôle Emploi. 

Si votre PPAE ne correspond pas, changer le ou déclarez vouloir être créateur d’entreprise. Attendez également avant de faire une demande d’ACCRE ou une inscription Auto-entrepreneur, à ce stade vous perdriez vos avantages de créateur d’entreprise, vu que vous n’êtes pas encore en activité.

Personnes handicapées :  

Toutes les formations sont théoriquement possibles dans la mesure où le métier choisi est compatible avec votre handicap.

La reconnaissance de travailleur handicapé vous donne la possibilité d'accéder aux formations se déroulant en Centres ou écoles de Réadaptation Professionnelle, (CRP/ERP), après étude et accord de la MDPH, ou en centres de formation de droit commun (pour tout public).

Selon les actions, l'Agefiph finance la totalité du coût ou le cofinance, avec la Région, l'État, les collectivités territoriales ou Pôle Emploi, d’une formation individuelle s'inscrivant dans un parcours d'insertion et offrant des perspectives réelles et sérieuses d'accès à l'emploi. Tout projet de formation individuel doit s'inscrire dans un parcours d'insertion et faire l'objet d'une validation préalable par l'organisme qui vous accompagne (Pôle Emploi, Cap Emploi, Mission Locale …).

Présenter son projet

Votre interlocuteur CEP au sein de l’organisme « prescripteur » est LA personne à convaincre. S’il ne croit pas en votre projet (soit parce votre projet est bancal, soit parce que le CEP y met de la mauvaise volonté), il n’aura pas à cœur de le défendre devant l’organisme « financeur ».

Conclusion :

l'Atelier Faërie vous offre un accompagnement personnel et individuel pour le montage de votre dossier, avant votre premier rendez-vous avec votre CEP.

Suivez mes actualités en direct sur ma page Facebook.