Translate

dimanche 19 janvier 2014

Stage de fin d'étude - chaussures BALLY à Moulin (03) 1998.

Avant d'obtenir mon diplôme (avec mention), on m'a fait faire un stage de 4 semaines en entreprise... bien sûr ! Dame Lotte voulait me placer chez Louis Vuitton à Saint-pourçain, mais 2 élèves habitaient sur place. J'ai donc était déférée à Moulin (03) chez BALLY.


Malgré mes appels répétés aux divers artisans près de chez moi, je n'ai pas pu échapper au calvaire. J'y suis allé avec de gros aprioris, j'en suis ressortie avec... de grosses certitudes !
J'ai gardé un souvenirs très désagréable de ce stage, d'où j'ai claqué la porte au 8 ème jour, même si cela risquait de me faire redoubler ma dernière année.
Pour vous relater celui-ci, j'ai dû replonger dans mon rapport de stage, et j'y ai trouvé plusieurs "perles".

Vitrine d'un magasin BALLY à Paris.
Dans l'historique de l'entreprise je note : 

- Les salaires sont calculés au rendement, ils ne sont donc pas fixes.
- Chaque piqueuse (couture machine) n'est formée qu'a une seule opération (ex : 15 cm de couture sur la chaine de production).
- Une grosse partie de la production se fait à Goa.
- Un temps maximum par opération (collage, couture, etc...) est calculé, puis demandé aux ouvriers.
- A la fin de chaque journée, l'entreprise sait si elle est bénéficiaire, grâce aux vérifications faites poste par poste sur le rapport : Temps d’exécution/Temps calculés maximum.
- La chef d'atelier affiche chaque jour la courbe de production dans les différents secteurs de production.
- Une paire de chaussures BALLY est vendue entre 700 et 1700 Francs. 

A l'époque, on peut louer un F1 pour 700 Frs !

L'atelier de fabrication.

Sur les 8 jours, j'ai fais 50 heures de laçage de chaussures. Moi qui rêvais de travail artisanal, je suis déconfite. Je pousse la porte du directeur et demande une réunion avec la DRH et les responsables de mon lycée. Je suis censée apprendre... à lacer ? Ma mère l'a déjà fait quand j'avais 2 ans !
Peine perdue, on me somme de rester et de me conformer aux besoins de l'entreprise.
OK, BEN HASTA LA VISTA BABY !

 Laçage. Avec mon T-shirt des Béru ils auraient dû se douter que les cases c'est pas pour moi !

Une autre "perle" : Les fiches de contrôle qui permettent d'identifier un souci qui ralentit la production et la solution à appliquer.

Ci-dessous quelques détails de la fabrication de chaussures BALLY.

Détails des composants d'une chaussures femme.

Conception d'un modèle.
Transposer la conception en patron.


Notre rapport de stage est noté et celle-ci compte pour la note finale de notre diplôme. J'ai eu la plus mauvaise note de toute ma formation : 13/20.
Faut dire que je concluais de cette manière : 

"Cette séquence éducative m'a permis de découvrir le travail du cuir dans une grande entreprise. J'ai ainsi pu constater la grande différence entre le travail artisanal et le travail à la chaine. Pendant ces 4 semaines, je regrette de n'avoir été associée à aucun projet, ni à aucune équipe particulière. Je suis intimement persuadée que le travail d'usine ne peut développer aucune créativité et cette expérience m'a profondément motivé pour réussir à travailler dans l'artisanat. En revanche, le contact des ouvrières m'a beaucoup appris, tant en modestie qu'en courage !"

J'ai finalement obtenu mon diplôme haut la main, avec fierté et pleins d'envies.
A suivre : mes premiers pas en solo.