Translate

samedi 25 janvier 2014

L'évolution de l'Atelier.


 Je suis actuellement à la recherche d'un local où je pourrais installer mes outils et mon matériel à proximité de Méaudre (38) et ainsi accueillir mes stagiaires dans de bonnes conditions.
Contact : atelierfaerie-cuirduvercors@orange.fr

___________________

Mon premier atelier était chez mes parents, pendant la période 1999/2000.
Puis, j'ai dû cesser de pratiquer, interrompant la bonification de l'expérience.

Il a fallu trouver de "vrais" métiers, ceux qui payent le loyer et permettent de chasser la pitance dans les supermarchés.
Mon 1er boulot m'a conduit a bosser 8 heures par jour (et oui, à l’époque les 35 heures et les RTT ça n'existaient pas !) dans un congel à -24°C.

Restauration ( rapide, barman, serveuse, plonge, commis de cuisine et second de cuisine).

 Vendeuse ( boulangerie, jouets, glaces, fleurs, souvenirs, vins, fromages, compléments alimentaires).


Ménage ( bâtiments officiels, hôtels, centre de vacances, supermarchés, particuliers, entreprise, gîte).


Ouvrière ( à la chaine, électricité, café, cosmétique, inventaire, imprimerie).


Les MBNI (Métiers bizarres non identifiés) (secrétaire, aide aux devoirs, auxiliaire de vie pour personnes handicapées, VRP, vendange, fabrication des sièges SNCF, gérante de 2 boutiques de tatouages au henné, boucherie).




Lassée, je décide en 2011 de refaire surface. C'est compliqué, on habite une maison de poupée où il est nécessaire d'avoir des meubles pliants pour gagner en espace de confort.
Par contre, le terrain est grand.... Alors on se lance dans la construction, et en attendant un ami me prête son appart pendant son absence.

 Squattage d'appart.

La pelleteuse est presque plus grande que notre logement !

Un beau résultat quand même.


Depuis nous avons déménagé 2 fois. Je suis actuellement à la recherche d'un local où je pourrais installer mes outils et mon matériel à proximité de Méaudre (38) et ainsi accueillir mes stagiaires dans de bonnes conditions.